La parodontie est une branche de la dentisterie qui est vise le traitement du parodonte, c’est-à-dire les tissus de soutien de la dent : gencive, os alvéolaire, cément et ligament alvéolo-dentaire. En tant que spécialiste en parodontologie nous traitons toutes les maladies parodontales.

Qu’est-ce qu’une maladie parodontale?

La maladie parodontale est une infection bactérienne chronique atteignant les gencives et l’os supportant les dents. Les bactéries de la plaque dentaire provoquent l’inflammation des gencives. Cela peut toucher une ou plusieurs dents.

Au premier stade de la maladie – qu’on appelle gingivite – la gencive est rouge, gonflée et peut saigner. Ces symptômes peuvent être stoppés via à un brossage des dents efficace. Un brossage méticuleux élimine la plaque dentaire.

Une gingivite mal traitée peut évoluer en parodontie. Comment? La plaque dentaire accumulée se glisse sous la gencive. Celle-ci libère des produits toxiques. En réaction, une inflammation chronique s’installe. Elle a pour conséquence une destruction plus ou moins rapide des tissus de soutien de la dent. On peut alors remarquer l’apparition de poches entre la dent et la gencive.

Les signes avant-coureurs d’une maladie parodontale

Les symptômes suivants peuvent annoncer  une maladie parodontale:

  • une gencive rouge, gonflée et douloureuse
  • un saignement pendant le brossage
  • un déchaussement dentaire ou une dent mobile
  • un écoulement purulent entre la gencive et la dent
  • une mauvaise haleine (aussi appelée halitose)

Certains comportements peuvent contribuer à développer une maladie parodontale : le tabagisme, les antécédents familiaux, la grossesse, le stress et le diabète.

Quel traitement envisager pour une maladie parodontale?

Le premier traitement consiste à opérer un brossage régulier et efficace, un détartrage et éventuellement un nettoyage sous la gencive. Des visites chez le dentiste sont alors programmées pour suivre la situation. La majorité des cas sont soignés en suivant ces étapes. En cas de lésions inflammatoires persistantes, une phase chirurgicale sera sans doute programmée.

Les procédés chirurgicaux pour soigner la maladie parodontale

La parodontologie comprend également des méthodes chirurgicales à finalité esthétique. Il s’agit de procédés de régénération tissulaire et osseuse. Ou d’allongements de couronne dentaire et d’implantations de racine artificielle dans l’os (qu’on appelle implants) en cas de perte de dents.